Workshop Format// Formats des Ateliers

Paper in a panel / paper dans un panneau

DOI

https://doi.org/10.7275/e7fp-h423

Biographical Information // Informations biographiques

Hayat Zerouali est enseignante chercheure et professeure habilitée à dirriger des recherches, École des Sciences de l'Information, Rabat Maroc. Docteure en Sciences de l'Information et de la Communication de l'Université de Lorraine, ses recherches portent sur les processus de patrimonialisation des patrimoines locaux, sur la question de l'authenticité et sur l'évolution de la transmission du patrimoine et usages sociaux des technologies numériques dans des environnements de diversité culturelle, sur le recueil et la documentation des patrimoines immatériels. Elle inscrit ses travaux dans une démarche ethnographique et interactionniste qu'elle a éprouvée sur plusieurs terrains au Maroc Auteure de plusieurs articles et chapitres d'ouvrage.

Loubna Mouna Guenoun est Pilote de ligne, et exerce actuellement en tant que commandant de bord à la Royal Air Maroc. Originaire du village d'Ait Ben Haddou, engagée auprès de sa communauté, elle rejoint l'association d'Ait Aissa pour la culture et le développement fondée par son père en 1989. Elle y développe en collaboration avec les villageois un concept inédit : un village entièrement dédié au développement des arts et savoir-faire traditionnels au service du développement durable. Deux projets voient ainsi le jour le ksar musée et l'écovillage des Aits. Aprés avoir mis son énergie auprès de divers associations, son engagement actuel représente l'aboutissement d'un engagement citoyen qu'elle espère pouvoir dupliquer dans d'autres villages à travers l'association we speak citizen qu'elle a fondé. http://www.wespeakcitizen.org/

Moulay Hicham Guenoun est commandant de bord à la Royal Air Maroc. Il est responsible du Comité Airport Ground Environnement de l'association Marocaines des Pilotes de lignes. Engagé auprès de la communauté du village Ait Ben Haddou, il rejoint l'association d'Ait Aissa pour la culture et le développement où il occupe le poste de secrétaire général. Il développe en collaboration avec les villageois un concept inédit : un village entièrement dédié au développement des arts et savoir-faire traditionnels au service du développement durable. Aprés avoir mis son énergie auprès de divers associations, son engagement actuel représente l'aboutissement d'un engagement citoyen qu'elle espère pouvoir dupliquer dans d'autres villages à travers l'association We Speak Citizen dont il est président. http://www.wespeakcitizen.org/

Keywords

Cultural Landscapes, Rural Heritage, Ksar, community heritage

Abstract // Résumé

Ksar Ait Ben Haddou classé patrimoine mondial par l'UNESCO depuis 1987 est aujourd'hui à l'origine d'une nouvelle dynamique sociale grâce à l'implication d'un ensemble d'acteurs dans un processus de valorisation du patrimoine culturel de ce site emblématique encapsulant valeur universelle et identité locale. Il s'agit notamment de l'Association Ait Aissa pour le Développement et la Culture et l'Association We Speak Citizen qui mobilise une démarche terrain experte auprès de la population locale et de ses représentants. Sur un autre plan, cette dynamique est menée en relation avec le comité de gestion du Ksar Ait Ben Haddou et les autorités locales.

En effet, la transformation de ce site patrimoine mondial a permis le développement d'un tourisme certes patrimonial qui confirme le lien entre patrimoine mondial et tourisme. D'un lieu de vie communautaire traditionnel, le Ksar est devenu essentiellement un lieu de visites assez courtes de différents types de touristes, mais les études réalisées par le collectif We Speak Citizen montrent que cette activité touristique ne bénéficie pas aux populations locale et environnante. Dès lors, cette nouvelle dynamique qui s'installe s'inscrit dans une vision et démarche de valorisation du Ksar Ait Ben Haddou dans une perspective de développement social durable de ce territoire rural. Ainsi, plusieurs projets sociaux se développent grâce à des processus de patrimonialisation de l'héritage culturel et anthropologique local. Les uns ont vu le jour comme le café solidaire Tawesna, concept novateur porté par l'association des femmes du village. D'autres sont en cours comme le parcours de visite avec des relais : les uns s'inscrivent dans le concept Complexe de valorisation des patrimoines des ksours et Kasbahs comprenant la Maison de l'oralité du Ksar, les autres dans l'économie solidaire comme la maison des coopératives. Les travaux sur ses différents projets ont commencé en 2016. S'inspirant des valeurs traditionnelles et de l'héritage culturel local, ils sont initiés sur la base d'un travail de fond mené auprès de la population locale.

Dans une interaction entre chercheure et acteurs associatifs. l'objectif de ce travail est de présenter et d'analyser cette dynamique sociale : les incidences positives mais aussi les tensions, les résistances qu'elle engendre.

Bibliographic References // Références Bibliographiques

Berriane M. 2010, « Patrimoine et patrimonialisation au Maroc », Hespéris –Tamouda, Revue de faculté des lettres et des sciences humaines de Rabat, volume XLV pp. 11-17.

Morelli, Pierre ; Sghaïer, Mongi (coord.) (2012), Communication et développement territorial en zones fragiles au Maghreb, Paris : L’Harmattan.

Skounti Ahmed, Le Patrimoine culturel immatériel au Maghreb : législations et institutions nationales, instruments internationaux et modalités de sauvegarde, UNESCO Office Rabat, 2009, [en ligne], disponible sur : https://unesdoc.unesco.org/ark:/48223/pf0000214639

Zerouali Hayat, Mouna Loubna, El Mghari Mina, 2019, Le patrimoine culturel immatériel du Ksar Ait Ben Haddou, de la transmission traditionnelle à l'interprétation numérique, ICOMOS, Collections spéciales, 19th General Assembly, New Delhi, 2017, [en ligne] disponible sur : http://openarchive.icomos.org/id/eprint/2019

Zerouali Hayat, Smati Nozha, Gellereau Michèle. Patrimoines des territoires : médiations des récits et témoignages d'acteurs locaux. Terrains maghrébins et expériences internationales. Revue des régions arides/ février 2017, actes du colloque international Gouvernance et communication territoriales, Mahdia-Tunisie, 7-9 avril 2016.

Share

COinS
 

Panel 6 Paper 6.1: Ksar Ait Ben Haddou : quelle démarche pour le développement social durable d'un site patrimoine mondial ?

Ksar Ait Ben Haddou classé patrimoine mondial par l'UNESCO depuis 1987 est aujourd'hui à l'origine d'une nouvelle dynamique sociale grâce à l'implication d'un ensemble d'acteurs dans un processus de valorisation du patrimoine culturel de ce site emblématique encapsulant valeur universelle et identité locale. Il s'agit notamment de l'Association Ait Aissa pour le Développement et la Culture et l'Association We Speak Citizen qui mobilise une démarche terrain experte auprès de la population locale et de ses représentants. Sur un autre plan, cette dynamique est menée en relation avec le comité de gestion du Ksar Ait Ben Haddou et les autorités locales.

En effet, la transformation de ce site patrimoine mondial a permis le développement d'un tourisme certes patrimonial qui confirme le lien entre patrimoine mondial et tourisme. D'un lieu de vie communautaire traditionnel, le Ksar est devenu essentiellement un lieu de visites assez courtes de différents types de touristes, mais les études réalisées par le collectif We Speak Citizen montrent que cette activité touristique ne bénéficie pas aux populations locale et environnante. Dès lors, cette nouvelle dynamique qui s'installe s'inscrit dans une vision et démarche de valorisation du Ksar Ait Ben Haddou dans une perspective de développement social durable de ce territoire rural. Ainsi, plusieurs projets sociaux se développent grâce à des processus de patrimonialisation de l'héritage culturel et anthropologique local. Les uns ont vu le jour comme le café solidaire Tawesna, concept novateur porté par l'association des femmes du village. D'autres sont en cours comme le parcours de visite avec des relais : les uns s'inscrivent dans le concept Complexe de valorisation des patrimoines des ksours et Kasbahs comprenant la Maison de l'oralité du Ksar, les autres dans l'économie solidaire comme la maison des coopératives. Les travaux sur ses différents projets ont commencé en 2016. S'inspirant des valeurs traditionnelles et de l'héritage culturel local, ils sont initiés sur la base d'un travail de fond mené auprès de la population locale.

Dans une interaction entre chercheure et acteurs associatifs. l'objectif de ce travail est de présenter et d'analyser cette dynamique sociale : les incidences positives mais aussi les tensions, les résistances qu'elle engendre.

 

To view the content in your browser, please download Adobe Reader or, alternately,
you may Download the file to your hard drive.

NOTE: The latest versions of Adobe Reader do not support viewing PDF files within Firefox on Mac OS and if you are using a modern (Intel) Mac, there is no official plugin for viewing PDF files within the browser window.